Logo LARHRA

Etat-civil et famille :

BENOIST Louis Eugène
Né le 28/11/1831 à Nangis (77).Décédé le 23/5/1887 à Paris (75).

Renseignements complémentaires :

Sa famille connaît des revers de fortune.
En 1860, il épouse Elisa Méry, fille de Louis, professeur de littérature étrangère à la faculté d'Aix.
Cinq enfants : deux filles et trois fils.

Profession du père : Huissier puis notaire à Thomery et gros propriétaire de la commune des Sablons.

Formation et titres :

Agrégation : lettres(1858). Rang : 10e.

Grande école : Ecole Normale Supérieure (1852)

Doctorat ès lettres(1862). (Paris).

Sujet : Thèse française : Guichardin, historien et homme d'État italien au XVIe siècle, étude sur sa vie et ses oeuvres, accompagnée de lettres et de documents inédits. - Marseille : impr. de J. Barile, 1862, 436 p.
Thèse latine : De Personis muliebribus apud Plautum. - Massiliae : excudebat J. Barile, 1862, 70 p.

Carrière :

Postes en faculté:

PosteDisciplineAnnée débutannée finvile
professeur suppléant de Burnouflittérature ancienne18671869Nancy
professeurlittérature ancienne18691870Nancy
professeur en remplacement de Mérylittérature étrangère18711873Aix
professeur suppléant de Patinpoésie latine18731876Paris
professeur en remplacement de Patinpoésie latine18761886Paris
chargé de courspoésie latine1876-Paris

Autres activités :

Il collabore à différentes revues : Revue des revues, Journal des savants, Revue de philosophie, Revue politique et littéraire, Revue de l'Instruction publique.
Il est membre du jury d'agrégation de grammaire.

Fonctions enseignantes hors enseignement supérieur :

1855-1867 : professeur au lycée de Marseille.

Publications :

Plaute. Morceaux choisis, publiés avec une préface, une notice sur la vie de Plaute, des remarques sur la prosodie et la métrique, des arguments et des notes en français, par E. Benoist. - Paris : Hachette, 1871, XXXVI-288 p.
- Lexique latin-français, rédigé... d'après les dictionnaires les meilleurs et les plus récents, à l'usage des examens du baccalauréat ès lettres. - Paris : Garnier frères, (1884.) 2e éd., XVI-1066 p.
- Il fait aussi des traductions de César, Lucrèce, Catulle, Virgile, etc.

- Le Latin en poche. dictionnaire latin-français. Extrait du Dictionnaire E. Benoist-H. Goelzer, contenant à l'exclusion des noms propres, tous les mots usuels de la langue latine, des origines à l'époque carolingienne, par Henri Goelzer. - Paris, impr. Paul Dupont ; libr. Garnier frères, 1928, 713 p.

Autres informations

Il fait ses études au collège de Fontainebleau et au lycée Charlemagne à Paris, il est pensionnaire de l'institution Jauffret.
1854 : licencié ès lettres.
Après son doctorat, il se tourne vers la littérature latine, sur les conseils de Victor Leclerc et d'Egger.
Chevalier de la LH.
1887 : admis à la retraite.

Sources

Charle (Christophe). - Les professeurs de la faculté des lettres de Paris. Dictionnaire biographique 1809-1908. - Paris : INRP / CNRS, 1985, 179 p., pp. 26-27
Cinquantenaire des facultés des sciences et des lettres, 1854-1904, Nancy, 1905, p. 65
BA, t. 14, 1871, p. 291; BA, t. 17, 1874, p. 115 ; BA, t. 18, 1875, p. 699 ; BA, t. 19, 1876, p. 158, 524
Catalogue BN
AN : F17 20135.
A. de l'enregistrement, 20 juillet 1877, DQ7 10908.

                


Pour citer cette ressource : Françoise Huguet et Boris Noguès, «Les professeurs des facultés des lettres et des sciences en France au XIXe siècle (1808-1880)», juin 2011 [en ligne] http://facultes19.ish-lyon.cnrs.fr/ (consulté le 13-12-2018)
Auteur : Françoise Huguet et Boris Noguès
Droits d'auteur : Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR

Valid HTML 4.01 Transitional adresse de conctact