Logo LARHRA

Etat-civil et famille :

LIPPMANN Jonas Ferdinand Gabriel
Né le 16/8/1845 à Hollerich ou Hollezich (99 (Luxembourg)).Décédé le 13/7/1921 à Paris 6e (75).

Renseignements complémentaires :

Le 20 août 1888, il épouse à Paris, Laurence Cherbuliez, fille de Victor, écrivain, membre de l'Académie française.
Sans enfant.

Profession du père : Isaïe, fabricant de cuirs et peaux.

Formation et titres :

Grande école : Ecole Normale Supérieure (1868)

Doctorat ès sciences physiques(1875). (Paris).

Sujet : Les relations entre les phénomènes électriques et capillaires. [Suivi de] Propositions de la faculté : Les applications de la spectroscopie à la chimie. - Paris : Gauthier-Villars, 1875, 59 p., fig.

Carrière :

Postes en faculté:

PosteDisciplineAnnée débutannée finvile
maître de conférencesphysique18781883Paris
professeurcalcul des probabilités et physique mathématique18831886Paris
professeurphysique18861921Paris
assesseur du doyen1900-Paris

Autres activités :

1875 : attaché au laboratoire de Jamin à la faculté des sciences de Paris
1886 : directeur du laboratoire de recherches et de perfectionnement pour la physique à l'EPHE
1892 : membre de la section physico-chimique du comité de patronage de l'EPHE
1911 : membre de la 2e section de la commission technique de la Caisse des recherches scientifiques
1897 : membre du comité de direction de La Lumière électrique.
1908 : rédacteur des Annales de chimie et de physique.
1898 : membre du bureau des longitudes, secrétaire (1899-1901), président en 1904.
1893 : président de la Société française de physique
1903 : président de la Société astronomique de France
1905-1906 : président de l'Association française pour l'avancement des sciences
1911-1912 : président de l'Association internationale des électriciens.
1908 : prix Nobel de physique

Publications :

Cours de thermodynamique, professé à la Sorbonne, par M. Lippmann, rédigé par MM. E. Mathias et A. Renault, et précédé d'une préface de l'auteur. - Paris : G. Carré, 1889, VII-251 p.
- Leçons d'acoustique et d'optique, professées à l'Université de Paris, par G. Lippmann, recueillies et rédigées par A. Cadot. - Paris : A. Hermann, 1899, 308 p.
- Unités électriques absolues, leçons professées à la Sorbonne par M. G. Lippmann, rédigées par M. A. Berget. - Paris : G. Carré et C. Naud, 1899, II-240 p.

Autres informations

1870 : licencié ès sciences mathématiques et physiques.
Il est étudiant à l'université d'Heidelberg au laboratoire de Kühne (1872) puis à celui de Kirchoff.
1874 : docteur en philosophie "summa cum laude"
1874-1875 : étudiant à l'université de Berlin auprès de Helmholtz.
1900 : commandeur de la LH.

Sources

AN : F17* 3555 : registre des personnels des facultés des sciences
BA, t. 10, 1868, p. 174 ; BA, t. 18, 1875, p. 474 ; BA, t. 21, 1878, p. 140 ; t. 28, 1882, p. 229 ; BA, 1900, t. 2, p. 1065
Catalogue BN
Liste Pacaud
Charle (Christophe), Telkès (Eva). - Les professeurs de la faculté des sciences de Paris. Dictionnaire biographique 1901-1939. Paris : INRP / CNRS, 1989, 270 p. pp.186-187.
AN : F17 25677 et 21188 ; AJ16 10.
A. de l'enregistrement, déclaration de succession.

                


Pour citer cette ressource : Françoise Huguet et Boris Noguès, «Les professeurs des facultés des lettres et des sciences en France au XIXe siècle (1808-1880)», juin 2011 [en ligne] http://facultes19.ish-lyon.cnrs.fr/ (consulté le 19-11-2019)
Auteur : Françoise Huguet et Boris Noguès
Droits d'auteur : Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR

Valid HTML 4.01 Transitional adresse de conctact