Logo LARHRA

Etat-civil et famille :

BONNET Pierre Ossian
Né le 22/12/1819 à Montpellier (34).Décédé le 22/6/1892 à Paris 5e (75).

Renseignements complémentaires :

Mère : Magdelaine Messac.
Il épouse Aurélie Marie Louise Angélique Bruneau.
Trois enfants qui portent le nom d'Ossian-Bonnet.
Son fils Georges Pierre Alfred est admis à Polytechnique en 1872.

Profession du père : Pierre, négociant.

Formation et titres :

Grande école : Ecole Polytechnique (1838)

Doctorat ès sciences mathématiques(1852). (Paris).

Sujet : 1ère thèse : Sur le développement des fonctions en séries ordonnées suivant les fonctions X et Y. 2e thèse : Sur la théorie mathématique des cartes géographiques. - Paris : Bachelier, 1852, 78 p.

Carrière :

Postes en faculté:

PosteDisciplineAnnée débutannée finvile
professeur suppléant de Binetastronomie mathématique1853-Collège France
professeur suppléantgéométrie supérieure18681869Paris
maître de conférencescalcul différentiel18691872École Normale
professeur suppléant de Chaslesgéométrie supérieure18711872Paris
professeur suppléant de Chaslesgéométrie supérieure18741877Paris
professeur en remplacement de Le Verrierastronomie physique18781892Paris
professeur suppléant de Liouvillemathématiques1879-Collège France

Autres activités :

1844 : Répétiteur de géométrie descriptive, puis d'analyse à l'École polytechnique
1861 : Examinateur d'admission à l'École polytechnique
1868 : Suppléant de Michel Chasles à l'École polytechnique
1871-1878 : Directeur d'études à l'École polytechnique, révoqué (dénonciation touchant sa vie privée sur un faux "scandale").
1883 : membre du Bureau des longitudes, en remplacement de Liouville.
Chargé de l'enseignement de la géométrie descriptive à l'École des Beaux-Arts.

Fonctions enseignantes hors enseignement supérieur :

Professeur dans l'enseignement privé.

Publications :

Astronomie sphérique. Premier fascicule, notes sur le cours professé pendant l'année 1887 / par Ossian-Bonnet. - Paris : G. Carré, 1889, 116 p.
- Leçons de mécanique élémentaire à l'usage des candidats à l'Ecole Polytechnique et à l'Ecole Normale supérieure : première partie. - Paris : Mallet-Bachelier, 1858, X-272 p.

Autres informations

Il fait ses études classiques au lycée de Montpellier. Il entre à l'Ecole des ponts et chaussées, puis en démissionne.
1872 : officier de la LH.
1892 : en congé pour raisons de santé.

Sources

AN : F17* 3555 : registre des personnels des facultés des sciences, 1880-1888
BA, tome 22, 1879, p. 945 ; BA, t. 17, 1874, p. 868 ; BA, t. 18, 1875, p. 649 ; BA, t. 21, 1878, p. 164 ; 1882, p. 641
Catalogue BN
AD 34, ECn.
AN : pas de dossier personnel en F17
BA, t. 10, 1868, p. 629 ; BA, t. 14, 1871, p. 390
Maire (A). - Catalogue des thèses…, p. 39
Site web : la famille polytechnicienne

                


Pour citer cette ressource : Françoise Huguet et Boris Noguès, «Les professeurs des facultés des lettres et des sciences en France au XIXe siècle (1808-1880)», juin 2011 [en ligne] http://facultes19.ish-lyon.cnrs.fr/ (consulté le 5-07-2022)
Auteur : Françoise Huguet et Boris Noguès
Droits d'auteur : Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR

Valid HTML 4.01 Transitional adresse de conctact